English version  |     | 
Imprimer cette page

FABEC Rapport de performance 2016
21-06-2017


En 2016 la qualité de service, en termes de sécurité, capacité/ponctualité et efficacité est restée à un niveau élevé. Tel est le message clé des sept prestataires de service de la navigation aérienne ANA (Luxembourg), Belgocontrol (Belgique), DFS (Allemagne), DSNA (France), LVNL (Pays-Bas), MUAC (EUROCONTROL), et skyguide (Suisse) dans leur rapport annuel de performance 2016.

Record historique

L’année passée les aiguilleurs du ciel ont géré 5,79 millions de vols à travers l’espace aérien FABEC (+ 3,2 pourcent comparé à 2015). Ceci représente un record absolu, dépassant la pointe historique atteinte en 2007.

Au regard du développement du trafic aérien sur les aéroports européens, Amsterdam Schiphol et Paris Charles de Gaulle sont devenus les aéroports les plus actifs, en dépassant Londres Heathrow.

Sécurité

L’année 2016 n’affiche aucun accident d’aéronef civil dans l’espace aérien FABEC causé par le service de la navigation aérienne.

La sécurité opérationnelle s’établit à un niveau très élevé, tel qu’en témoignent les données sur les enfreintes aux minima de séparation des aéronefs et les incursions sur les pistes. Le nombre d’enfreintes aux minima de séparation, avec contribution de la gestion du trafic aérien, a décliné de 5,18% (de 1.023 en 2015 à 970 en 2016). Les incursions sur les pistes, avec contribution de la gestion du trafic aérien, ont chuté de 18,88 % (de 143 en 2015 à 116 en 2016).

Les passagers arrivent à l’heure

94,1 pourcent de tous les vols opérés en 2016 étaient ponctuels, dans la mesure où ils n’affichaient aucun retard « en route » induit par la gestion du trafic aérien. 97,5 pourcent s’opéraient dans une fenêtre de 15 minutes du plan de vol.

2016 graph punctuality 15min delay

Progrès environnemental continu

En 2016, la distance moyenne “en route” des vols dans l’espace aérien FABEC était de 513 km, c’est-à-dire 9 km (1,7 pourcent) de plus que la route directe en moyenne. Si on prend en compte qu’il y a toujours quelques déviations dues aux activités militaires, la météo et les intempéries, les obligations en matière de séparation des aéronefs ou d’autres paramètres, alors ceci représente un chiffre qui ne permettra plus que des améliorations marginales à l’avenir.

 2016 graph environ comparison


Le rapport peut être consulté sur www.fabec.eu
FABEC Rapport de performance 2016

L’espace aérien des six Etats membres de FABEC, la Belgique, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suisse, est l’un des plus actifs et complexes du monde. La plupart des grands aéroports, routes aériennes et espaces de manœuvres militaires européens se trouvent dans cet espace. FABEC couvre 1,7 millions de km² et gère approximativement 5,8 millions de vols par an – 55% du trafic aérien en Europe. Les sept prestataires civils de service de la navigation aérienne sont ANA (Luxembourg), Belgocontrol (Belgique), DFS (Allemagne), DSNA (France), LVNL (Pays-Bas), MUAC (EUROCONTROL), et skyguide (Suisse).